Webdisclosure.fr

Search

GLOBAL ECOPOWER (EPA:ALGEP) Point sur l’activité et la stratégie

Directive transparence : information réglementée Divers historique

07/12/2017 08:00

07/12/2017 08:00
30/11/2017 18:00
30/10/2017 18:00
20/09/2017 18:00
16/08/2017 18:00
03/08/2017 18:00
13/07/2017 18:00
16/05/2017 18:00
28/04/2017 08:00
03/04/2017 08:00

Aix-en-Provence (France), le 7 décembre 2017. Global EcoPower (Euronext Growth - FR0011289198 - ALGEP) présente sa stratégie et son plan de développement à la communauté financière lors d'une réunion investisseurs dans les bureaux de la Société Française des Analystes Financiers (SFAF), ce jour à 11h30 : projets de centrales en France, chantiers à l'international et société de développement de projets.

ACTIVITE DE CONSTRUCTION EN FRANCE

Global EcoPower (GEP) a acquis, en décembre 2016, la SAS MSE Le Haut des Epinettes qui détenait tous les droits et autorisations pour la construction et l'exploitation d'une centrale éolienne de 12,3 MW dans le département de l'Aisne.

Après avoir assuré la mise en place de la dette senior du projet, la construction s'est déroulée au cours de l'exercice 2017, comme initialement prévu. La centrale a été raccordée au réseau électrique ENEDIS fin octobre 2017.

La cession des actions de la société MSE Le Haut des Epinettes au profit du Groupe allemand LHI est programmée dans les prochains jours. LHI a confié à GEP l'exploitation de la centrale sur une durée de 15 ans, ce qui génèrera des revenus récurrents pour le Groupe.

GEP analyse actuellement de nouveaux projets éoliens et photovoltaïques en France et s'engagera lorsque les audits, actuellement en cours, auront démontré que ces opérations sont créatrices de valeur pour le Groupe et ses actionnaires.

 

SOCIETE DE DEVELOPPEMENT DE PROJETS EN FRANCE

GEP a décidé de développer en interne, via sa filiale GEP-DEVELOPPEMENT, les projets éoliens et photovoltaïques en France pour le compte du Groupe. Ce travail de développement, entamé il y a plus de quatre ans, porte aujourd'hui ses fruits :

  • Aude : cinq permis de construire ont été obtenus en août 2017 et sont désormais purgés de tout recours. Ces permis autorisent la construction d'un complexe agro-solaire à Payra-sur-L'Hers comprenant :

- deux serres photovoltaïques, pour un total de 6,5 MWc ;

- une centrale photovoltaïque au sol, pour 5 MWc ;

- deux centrales de cogénération, de 4,4 MWe chacune.

GEP dispose d'un savoir-faire dans la construction de serres photovoltaïques. Pour mémoire, le Groupe a construit en 2012 cinq hectares de serres photovoltaïques (Projet Les Marottières dans le département du Maine et Loire) pour une capacité installée de 3,4 MWc.

  • Aude : développement d'une centrale éolienne de 30 MW environ à Payra-sur-L'Hers. Les études d'impact sont en cours. Le dépôt du permis de construire est prévu avant la fin du 1er semestre 2018.
  • Aude : développement d'une centrale éolienne d'une dizaine de turbines. L'étude d'impact est en cours.
  • Ardèche : projet d'une centrale photovoltaïque au sol de 6 MWc. La demande de permis de construire est toujours en cours.

 

ACTIVITE A L'INTERNATIONAL

A Porto Rico, GEP avait préparé la construction d'une centrale photovoltaïque au sol d'une puissance installée de 25 MWc pour le compte d'un fonds d'investissement américain qui avait sécurisé l'intégralité du financement du projet. Malheureusement, le passage de l'ouragan Maria a dévasté l'île de Porto Rico et stoppé le démarrage de cette réalisation. A l'heure actuelle, l'île continue de panser ses plaies et l'électricité n'a été rétablie que sur 50% du territoire.

Les équipes commerciales de GEP ont récemment pu retourner sur place pour évaluer la situation. Les deux autres centrales PV déjà en exploitation sur l'île (10 MWc et 45 MWc) n'ont subi que des dommages mineurs, contrairement à une centrale en cours de construction qui a été presque totalement détruite. L'investisseur a notifié à GEP son souhait de poursuivre ce projet dès que la situation de l'île sera stabilisée. A l'heure actuelle, il n'est toutefois pas encore possible de déterminer la date de redémarrage de ce projet. GEP ne manquera pas de tenir informés des avancées en la matière. Pour mémoire, ce projet représente un chiffre d'affaires d'environ 40 M€ pour le Groupe.

Au Vietnam, GEP finalise la contractualisation avec un Groupe privé vietnamien de la construction clés-en-main d'une centrale photovoltaïque au sol d'une puissance installée de 19,2 MWc. La construction de ce projet pourrait démarrer au 1er semestre 2018.

En Mauritanie, GEP avait été retenu au premier tour d'un appel d'offres international pour la construction d'une centrale éolienne de 100 MW, dans le cadre d'un groupement avec le fabricant de turbines Suzlon. A l'issue de l'ouverture des offres en phase finale, la proposition du groupement GEP/SUZLON n'a finalement pas été retenue.

En Grèce, via sa filiale GEP-Hellas, le groupe étudie différents projets éoliens de moins de 3 MW chacun, pour s'inscrire dans la nouvelle réglementation grecque qui garantit un prix de rachat de l'électricité attractif pour les centrales de puissance inférieure à 3 MW.

En Espagne, GEP était sur le point de finaliser l'obtention d'une opération photovoltaïque de 12 MWc. Les vendeurs ont cependant attribué l'opération à un concurrent qui proposait un prix supérieur. GEP a immédiatement saisi les autorités juridiques pour une attribution forcée, possible au regard de la loi espagnole, au vu de l'avancement des négociations.

En Serbie, le Groupe a convenu d'un accord avec des développeurs pour acquérir une société support de projet portant l'ensemble des droits et autorisations pour la construction d'une centrale éolienne de 44 MW. GEP est toujours dans l'attente de la signature du contrat d'achat de l'électricité entre la société support de projet et les autorités serbes.

En Ukraïne, GEP a signé un accord avec une société française spécialisée dans le développement et l'ingénierie de projets d'énergies renouvelables dans ce pays.

En Afrique de l'Ouest, GEP envisage de construire plusieurs centrales photovoltaïques : au Sénégal pour cinq projets de 10 MWc, en Gambie pour 40 MWc et en Guinée-Conakry pour 50 MWc.

GEP est régulièrement sollicité et de nombreux autres projets sont à l'étude.

 


A propos de Global EcoPower (GEP)
Global EcoPower, société basée à Aix-en-Provence, est un constructeur "clés en main" de centrales autonomes de production d'électricité mettant en œuvre des énergies renouvelables, notamment éolienne et photovoltaïque.
GEP est cotée sur le marché Euronext Growth à Paris (code ISIN : FR0011289198 - mnémo : ALGEP).
GEP est éligible au PEA-PME

Contacts

Global EcoPower
Philippe PERRET
Directeur général délégué
Tél. : 04 42 24 50 16
contact@global-ecopower.com
ACTUS Finance
Vivien FERRAN
Relation presse
Tél. : 01 53 67 36 34
vferran@actus.fr


Information réglementée
Communiqués au titre de l'obligation d'information permanente :
- Autres communiqués
Communiqué intégral et original au format PDF :
https://www.actusnews.com/documents_communiques/ACTUS-0-51231-gep_cp_07122017_fr.pdf
© Copyright Actusnews Wire
Recevez gratuitement par email les prochains communiqués de la société en vous inscrivant sur www.actusnews.com